2- HABITAT

Rubrique habitat



Ma transition d'aujourd'hui ... à celle de demain : plan d'action !



Personnes s'occupant de ce thème : Isabelle, Mathieu

Dernière modification de la rubrique : 2/04/14, par Isabelle

Mise à jour des infos du guide 2009 OK le 12/04/13 par Mathieu et Isabelle

Fusion info 1ere édition 2009- sur rubrique 2ème édition 2013 : OK le 17/04/13 par Isabelle

Fusion 2ème édition avec formulaires du public :dernière mise à jour le 27/09/14 par Isabelle

*******



Table des matières

A - Introduction 3

B - Habiter 5

1 - Les éco-gestes 5

2 - Les biens d'équipement 6

C - Habitats groupés ou partagés 9

1 - Habitat partagé 10

2 - Colocation intergénérationnelle (habitat partagé) 11

3 - Habitat groupé 11

D - Construire / rénover / auto-construire 14

1 - Définitions 14

2 - Habitat léger 16

3 - Financement et réductions d’impôts 17

4 - Faire construire avec des professionnels 18

Trouver des matériaux 19

Professionnels 22

5 - Auto-construction / rénovation 31

Formations et Auto-formation 31

6 - Bibliographie 33

E - En vrac pour le moment 34


A - Introduction

Le chapitrage sert de repère à la rédaction mais peut être supprimé pour ne faire qu'un seul et unique texte.

RETRAVAILLER LE TEXTE POUR ABORDER TOUTES LES SOUS-PARTIES

Habiter et non se loger…

1. Définition de l'habitat

La bâtisse, troisième peau après les vêtements, constitue une protection face aux éléments naturels (pluie, soleil, vent, …), et organise le lieu intime et accueillant de chacun. C’est pourquoi, il est nécessaire de prêter une attention particulière lors de sa conception ou de son aménagement.


2. Constat de la construction conventionnelle / Flambée des prix

La construction immobilière exige un tiers de la consommation finale énergétique totale en France. Ce secteur est donc un enjeu clé de la transition, la mutation que doivent entreprendre les acteurs de la construction est de taille.

En effet, si l’épuisement des ressources naturelles fossiles1 et minérales, et la pollution générée par l’exploitation de ceux-ci est préoccupante, de nombreux facteurs viennent compliquer la tâche : précarité énergétique et financière des ménages et des États, pertes des savoirs-faire anciens, santé menacée, lobbyings puissants et normes/lois de plus en plus exigeantes, …

Aussi, les prix pour accéder à un logement ou un terrain (achat ou location) ne cessent de croître.

3. Solutions réalistes et accessibles / alternatives à la propriété

La tâche est grande, mais des solutions existent. Par nos choix, nous pouvons orienter et favoriser les activités économiques locales, respectueuses de l’environnement, préconisant ou travaillant des matériaux efficaces et économes en énergie. Une conception réfléchie permet un usage économe et durable du bâtiment (voir la notion de bioclimatisme).

Ainsi, pour limiter l’énergie grise issue de nos constructions, il est important de privilégier les matériaux premiers2 (pas ou très peu transformés, tel que le bois, la paille, l’argile, le liège, …), recyclés (pièces d’occasion, déconstruction de bâtiment, …) ou industriels bio-sourcés (laine de bois, laine de chanvre, parquet liège, …).

Par ailleurs, anticiper les handicaps et la vieillesse, penser à la luminosité naturelle ou à l’agencement intérieur, récupérer l’eau de pluie, autonomiser son chauffage ou son électricité, sont autant d’atouts qui participent à la qualité de vie, à la gestion des ressources naturelles et aux coûts économiques collectifs.

Attention toutefois au green washing, tendance qu’ont certaines entreprises à verdir leur image mais pas leurs produits. Faites-vous votre avis par vos lectures, ou par le biais de nombreux professionnels qui sont aussi là pour vous conseiller.


4. De l'idée aux clés

Le but n'est pas de vous livrer une liste exhaustive d'organismes et de professionnels à même de travailler et proposer des matériaux écologiques.

B - Habiter

1 - Les éco-gestes

Économies, convivialité, geste pour la planète, …

- appareils en veille

- couvercle sur la casserole / marmite norvégienne / cuiseurs / fours solaires

- recyclage d'appareils / récupération de bien d'équipement (mieux qu'un achat neuf : coût énergétique de fabrication du neuf)

- refuser les publicités dans la boîte aux lettres

- Hygiène de l'habitat / Entretien de la maison - Apprendre à faire ses propres produits
Texte + dessins ou photos de produits très courants : Savon noir / Bicarbonate / Vinaigre / Citron / Cendre de bois (lessive) / quelques huiles essentielles (et leur intérêt) / cendre de bois pour se laver les mains graisse cambouis / Inclure le site de Raffa dans ce texte car non local (Le grand ménage http://raffa.grandmenage.info)

- Lombricomposteur


Le défi "Familles à Énergie Positive"

« concours d'économies d'énergie dont l'objectif est de démontrer que tous ensemble, il est possible de lutter efficacement contre les émissions de gaz à effet de serre. »
http://paysdelaloire.familles-a-energie-positive.fr


2 - Les biens d'équipement

Matériaux d’occasion

http://www.leboncoin.fr

Sites de dons

http://donnons.org
http://www.recupe.net
http://fr.freecycle.org


ENVIE Anjou

Vente, entretien et réparation d'électroménager (appareils rénovés et garantis un an), insertion sociale par l'activité économique.
http://www.envieanjou.com


Emmaüs

  • Emmaüs Angers

  • Emmaüs Saint Jean de Linières
    Lundi: 14h à 17h30
    Mercredi: 14h à 17h30
    Samedi: 10h à 12h et 14h à 17h30

  • Emmaüs Cholet
    162, rue Auguste Gibouin
    tél 02 41 46 07 51
    cholet.emmaus@libertysurf.fr

  • Emmaüs Saumur

          7, av. Balzac - Saumur

         Tél. : 02.41.38.39.88

          Courriel : emmaus.saumuryahoo.fr

La Ressourcerie des Biscottes

Association qui collecte les objets ré-employables (meubles, vaisselles, livres, …) en déchetterie ou chez les particuliers. Tri et valorisation des déchets, vente d'objets en magasin de 600 m², sensibilisation au développement durable et à la réduction des déchets.

Site des Biscottes • 19, avenue du Moulin Marcille •  Les Ponts-de-Cé
Bus : ligne 8 et 12, arrêt Baudrairie
Téléphone : 02 53 20 31 96

les mercredis de 14h à 17h et les samedis de 9h à 18h (sauf jours fériés)

http://www.ressourceriedesbiscottes.fr / contact@ressourceriedesbiscottes.f

Boutiques Solidaires (anciennes boutiques du Secours Catholique) dans les villes où le Secours Catholique est implanté (doit-on préciser ?)

 Éco-recyclerie des Mauges

Collecte à domicile possible sur rendez-vous (02.41.58.99.79.), collecte au rez-de-chaussée uniquement, éléments prêts à charger, participation financière demandée.

Ventes : Vendredis après midi : de 14H à 17H30
Samedis  : de 10H à 13H et de 14H à 17H
Apports volontaires :
du mercredi au samedi de 9h00 à 12h00

http://ecocycleriedesmauges.blogspot.fr

26, rue de Bellevue - Saint Quentin en Mauges
Tél.02.41.58.99.79

Association Touche du bois

« initiation et pratique du travail du bois au travers de l’échange de savoirs et de savoir faire. »

http://atelier-bois.blogspot.fr

Association Loisirs et créations

« organiser des loisirs et des activités manuelles. »

La Cressonnière - Saint-Barthélémy d'Anjou
02 41 93 08 37 / http://www.loisirs-et-creations.fr / lecsb@wanadoo.fr

Toilettes sèches

Toilettes à eau potable VS Toilettes à litière bio-maitrisée

Lire http://www.rae-intestinale.org/ressources


Label Verte

Assainissement écologique par phyto-épuration. Toilettes sèches : vente et location. Conférences et formations sur la gestion écologique de l'eau et le jardinage écologique.

2 bis rue du Pont du Rateau - 9250 Saint Mathurin sur Loire

06.28.22.03.77 / www.labelverte.org

Picapoc

picapoc49@gmail.com

http://www.picapoc.fr

EFPL - Eco Formations Pays de la Loire

"Promouvoir des pratiques respectueuses de l’Humain et de l’Environnement, par l’apprentissage et la réappropriation de savoir-faire afin de redonner à tous de l’autonomie."

Locaux Racines
22, rue du Maine
 ANGERS

Coraline Coutant 06 33 76 14 46

http://www.eco-formation.org

association@eco-formation.org


C - Habitats groupés ou partagés

TEXTE D'INTRO

Face aux problèmes pour se loger, il nous appartient d’utiliser toute notre imagination et de développer des solutions d’entraide. colocation, éco-hameaux, éco-quartier, squat, HLM, …

Texte alternatives à la propriété : Habitats partagés / Community Land Trust (CLT) en France : Organismes Fonciers Solidaires

Texte Squat (pas en premier, à raccourcir)

En France, 6,8% ?? des logements sont inoccupés, sans tenir compte des locaux commerciaux, hangars, et autres lieux laissés vacants. Au total, ce sont presque 2 millions de logements vacants sur 30.8 millions, alors que plus de 100.000 personnes sont sans-domicile !  chiffres à mettre à jour ?

Face à ce constat, aux problèmes pour trouver un logement et d'avoir au moins un endroit où dormir - ce qui répond à un besoin essentiel à chaque être humain - il ne peut être que légitime selon nous d’occuper ces lieux abandonnés même temporairement bien que cela soit illégal.

L’important est de ne pas agir seul-le pour ouvrir un squat, de prendre son temps pour se renseigner sur le lieu visé, sur le fait qu’il soit réellement inoccupé, s’il est relié ou non aux réseaux d’eau, électricité et tout-à-l’égout, sur ce que l’on risque en squattant, et surtout comment réagir face aux propriétaires et forces de “l’ordre”.

On ne peut qu’espérer que cette pratique se généralise en attendant d’organiser une réquisition massive des logements vacants ou qu’un hypothétique texte de loi pénalise ou interdise la non-utilisation de logements habitables.

Pour plus d’infos sur comment monter un squat, un excellent texte existe déjà sur le sujet, disponible sur : http://fr.squat.net et http://infokiosques.net : Le squat de A à Z (PDF, avril 2007).



Habitat et Humanisme

"Créée à Lyon en 1985 par Bernard Devert, ancien professionnel de l'immobilier devenu prêtre, Habitat et Humanisme agit depuis 25 ans, en faveur du logement et de l'insertion des personnes en difficulté.  La Fédération Habitat et Humanisme est Reconnue d'Utilité Publique." (Intervient dans le documentaire "Bien plus qu'un toit")

http://www.habitat-humanisme.org

1 - Habitat partagé

Texte colocation à raccourcir

C’est le moyen le plus répandu de vivre de manière collective en dehors du cadre familial, et c’est aussi et surtout un des seuls moyens pour beaucoup de pouvoir occuper une maison en ville ou à la campagne. Sur le plan social et humain, cela permet d’apprendre (ou ré-apprendre) à vivre à plusieurs, de s’accepter et d’accepter l’autre, de s’organiser de manière plus conviviale et collective. On réduit de cette façon notre empreinte écologique en mutualisant beaucoup d’usages. Cela permet de faire des économies, en achetant en commun et en gros, en partageant les frais, en permettant plus facilement la récupération et en augmentant le nombre possible de bons plans, sur une base de confiance et d’équité. Enfin, c’est souvent un lieu de rencontres, d’échanges, de fêtes et d’émulation propice à la mise en place d’expérimentations dans beaucoup de domaines (jardinage, cuisine, culture, écologie...).

De manière pratique, c’est toujours assez dur de lancer une colocation, les propriétaires préférant en général des familles, d’où l’intérêt de pérenniser le plus possible les colocations existantes, en présentant aux propriétaires d’éventuel-le-s futur-e-s colocataires, ou en sous-louant temporairement une pièce vide.

Il existe autant de types de colocations que de types de caractères...

Internet : sites de colocation payant ou gratuit.

Centre Information Jeunesse (C.I.J)

5 allée du Haras (allée piétonne, face à la patinoire)  Angers
02.41.87.74.47
cij.angers@ville.angers.fr

CROUS-CLOUS

35, boulevard du Roi René - Angers

02.41.25.45.80
www.crous-nantes.fr


2 - Colocation intergénérationnelle (habitat partagé)

D’autres formes de colocations sont possibles, par exemple le cohabitat intergénérationnel avec une personne âgée, ou une famille, car beaucoup de personnes vivent seules, dans une grande maison et ont besoin d’une présence ou d’une aide, au jardinage, aux courses, ou encore pour se faire à manger.

Le temps pour ToiT

"Le temps pour toiT met en œuvre l’habitat partagé intergénérationnel et solidaire dans le Grand Ouest. Son activité principale est de mettre en relation des « hébergés » (étudiants, salariés en mobilité professionnelle) avec des « hébergeurs » (personnes âgées, seules, isolées, familles monoparentales) dans le cadre d’un échange « un toit contre un peu de présence », échange contractualisé et accompagné par l’association."

4, place Maurice Sailland - Espace Welcome - Angers
02.41.23.13.31 - erell.wenandy@letempspourtoit.fr
www.letempspourtoit.fr


3 - Habitat groupé

Habitat Différent

"Un collectif d'habitants situé au Lac de Maine à Angers de 17 foyers dont les habitants sont locataires ou propriétaires. Une association qui regroupe aussi d'anciens habitant, des candidats et toute personne intéressée par une réflexion sur l'habitat social cogéré." Noter le côté historique du projet. Un bouquin sortit.

http://habitat.different.free.fr

Association «Eco-Logis des Dolantines»

" Né dans les années 60 dans les pays d'Europe du Nord, le cohabitat propose une nouvelle manière d'envisager son logement et le « vivre ensemble », qui se développe actuellement en France. Il s'agit de concevoir son habitat en commun avec ses voisins, dans une logique de développement durable. La commune de Pellouailles-les-Vignes réserve une parcelle à ce projet dans l'écoquartier des Dolantines. Elle finance également un accompagnement de ce projet par l'association Alisée. Ce projet s'adresse à toute personne ou famille souhaitant construire une maison individuelle, avec des parties communes partagées avec ses voisins, dans le respect de l'environnement. Le groupe est entièrement maître d'ouvrage de son projet, et pourra ainsi le définir totalement. "

dolantines49@gmail.com

Regain d'Anjou

"Habitat intergénérationnel. Écologique et Solidaire." http://regain-anjou.org

Anjou Éco Hameaux

"Participer à la création d'éco-hameaux, économiques et solidaires, en Anjou." http://anjouecohameaux.wordpress.com



Interview croisée

Écoquartier Les près et habitat différent (réponses croisées)

"Les futurs habitants qui sont à l’origine du projet ont travaillé à la définition des logements avec les 3 préoccupations principales : limiter la consommation d’énergie en privilégiant une technique bioclimatique ; utiliser le maximum de matériaux sains pour favoriser la santé des habitants ; favoriser l’échange entre les habitants."

Le projet d’Écoquartier " les prés" sur le plateau des Capucins
Denis HEROGUEL – 02.41.60.04.16

detc.heroguet@modulonet.fr

http://ecoquartierlespres.wordpress.com

Habitat Différent
Vivre ensemble chacun chez soi ! Une expérience d'Habitat Participatif à Angers depuis 1983
« Un collectif de 17 foyers, situé au Lac de Maine à Angers, dont les habitants sont locataires ou propriétaires. Une association qui regroupe aussi d’anciens habitants et toute personne intéressée par une réflexion sur l’habitat social participatif. »
habitat.different@free.fr
http://hd49.wordpress.com

  • Peux-tu nous raconter la genèse et l'aventure humaine de ce projet ? Vous êtes-vous inspiré de l'expérience d'habitat différent ?

Denis Héroguel (Ecoquartier les Prés Denis) : Dès 2004, un groupe informel s'est constitué de personnes passionnées par l'habitat écologique et se réunit dans les locaux de l'association Alizé. Issus de ce groupe, 7 familles ont créé l'association « Ecoquartier les Prés » en 2006 pour s'orienter vers des logements écologiques en ville. Le parcours a été long, il a fallu passer par de nombreuses étapes : définir les grandes lignes du projet, trouver un terrain, un architecte et un constructeur, jongler avec les nombreuses contraintes (PLU, ZAC, accès handicapé, pompier, EDF... ) et enfin faire des concessions, d'un projet idéal il fallait arriver à un projet réalisable. Au cours de ce parcours, il y a eu beaucoup de personnes nouvelles dans le groupe... et aussi beaucoup de départs ! Tout ça n'a pas été inutile puisque nous avons pu emménager au printemps 2013 dans des logements qui nous conviennent. Il n'y a pas 2 projets identiques, Habitat Différent s'est constitué avec d'autres personnes et à un autre moment. Leur expérience nous a montré qu'on pouvait réussir et qu'il fallait persévérer.

Habitat Différent :

Historique et contexte

L’association Pour un Habitat Différent (HD) est née en 1983, dans un contexte (fin des années 70) propice à la réflexion et à l’action susceptibles de conduire à une modification de la manière de penser l’individu et les rapports sociaux.

Elle est le fruit de la fusion de deux groupes de réflexion sur une manière de vivre ensemble « différemment », l’un des groupes portant plus particulièrement un questionnement « écologique » (architecture, énergie, santé). C’est la superficie du terrain proposé par un aménageur qui a conduit les deux groupes à se rencontrer et à fusionner.

Problématique

Il s’agissait alors de concevoir puis de gérer un habitat pour une quinzaine de foyers qui à la fois favorise les liens sociaux, internes en particulier, et respecte l’intimité de chaque famille, ce que reflète la devise de l’association « vivre ensemble, chacun chez soi ».

Objectifs

Les objectifs sont définis dans les statuts : développer la réflexion sur un habitat différent, favoriser la participation à la conception, la réalisation et la gestion d’un tel projet et promouvoir sa diffusion.
Dans une perspective d’épanouissement individuel et collectif, les valeurs portées s’inscrivent dans une perspective politique telle que la responsabilisation des acteurs (dimensions démocratique et autogestionnaire) ou le choix d’une économie raisonnée à travers la mutualisation d’espaces, de services et de matériels.
L’inscription de ce projet dans un programme d’HLM lui donne en outre une dimension sociale plus large, visant à donner à tous la possibilité de vivre dans un habitat de qualité de manière plus solidaire.

Partenariat

Quatre partenaires principaux :

- un architecte militant, Jacques Lévy, qui accompagne le projet individuel (chaque famille définit son logement) et collectif (unité architecturale) tout au long de sa gestation ;
- la SODEMEL, aménageur de la ZAC du Lac de Maine qui, favorable au projet, propose un terrain ;
- la Mairie d’Angers, qui donne, après réflexion, son accord au projet ;
- le Toit Angevin, organisme d’HLM, qui accepte d’être le maître d’œuvre du projet et qui participe très activement aux réunions. Une convention est par ailleurs signée donnant la possibilité aux habitants d’avoir un regard sur le renouvellement des locataires (cooptation).

Ces partenaires travaillent de manière étroite et intensive avec l’association pendant 2 ans avant que la première pierre soit posée en 1987. Il a fallu en particulier articuler les souhaits des futurs habitants avec les contraintes budgétaires liées aux normes HLM.
A noter que, par leurs qualifications professionnelles (urbanisme ou architecture), certains membres de l’association ont joué un rôle décisif.


Financements

Crédits spéciaux HLM pour « projet expérimental » (montant inconnu)


  • Quel était le cahier des charges pour réaliser cet édifice ?

Denis Héroguel (Ecoquartier les Prés Denis) : Un «Code de Bonne Conduite» avait été défini dans un texte réalisé en 2007 par de nombreuses personnes extérieures au projet, c’était le collectif EQA. Nous en sommes inspirés pour définir ce qui nous paraissait le plus important et l’adapter à toutes les contraintes extérieures... et il y en a eu beaucoup plus que nous pensions! Nous avons retenu plusieurs thèmes dans notre cahier des charges que je résumerai ainsi: favoriser les relations entre les habitants en créant des locaux communs, dépendre le moins possible des énergies fossiles en optant pour le bioclimatique et le bois et favoriser le bien-être en choisissant des matériaux sains…

Habitat Différent :

Description de l’action

- Principes d’organisation du lotissement : favoriser les échanges

La philosophie du projet et les choix des membres du groupe ont conduit au choix d’un habitat groupé plus ou moins individualisé.
Les particularités du terrain (en pente et encadré sur deux côtés adjacents par des voies de circulation) entraînent la répartition des habitations entre « haut » et « bas » reliées par un escalier central. Ces deux parties s’ordonnent autour de « places » sur lesquelles s’ouvrent plus ou moins les logements. Cette configuration est plus affirmée en « bas » où la place centrale, plus vaste, est bordée par un corps de bâtiment plus collectif. Des parties « communautaires » sont aménagées autour de ces places, les salles communes en particulier, de manière à constituer ces lieux en espaces de rencontres. Ce sont aussi des lieux privilégiés pour le jeu des enfants.

- Une visée « écologique » à composer avec les impératifs financiers ou institutionnels
Il faut pour apprécier ces données se reporter plus de 20 ans en arrière :
- Choix du gaz de ville comme source d’énergie (obtenu après un âpre combat) ;
- Choix de privilégier le solaire passif et l’économie d’énergie (serres, orientation des maisons, qualité de l’isolation) ;
- Volonté de mutualiser certains services, comme un studio collectif ou les buanderies (opposition du bailleur à ce dernier point)
- Volonté d’autogérer les espaces verts, ce qui allège d’ailleurs considérablement les charges.
- Un mode associatif pour maintenir la dynamique collective

L’association permet de gérer la vie collective et d’élaborer des pistes de réflexion grâce à des réunions mensuelles.
En émanent des « commissions » qui, au fil du temps se sont pérennisées (espaces verts) ou spécialisées en fonction de projets spécifiques (entretien ou aménagement des locaux et des espaces collectifs ; garages initialement prévus transformés en espaces de rangement, atelier bois, cave, salle ados… ; création d’un four à pains ; renouvellement du potager…) ;
Des moments « forts » rythment par ailleurs l’année : les deux WE jardin (la végétation s’est considérablement développée) et bien sûr l’AG, lieu privilégié de la réflexion et des remises en cause.

Résultats et évaluation

Le point capital est que l’association est toujours active au bout de plus de 30 ans ; avec des hauts et des bas il est vrai, mais avec un renouvellement régulier des énergies grâce aux nouveaux arrivants.
L’expérience fait encore rêver, des jeunes en particulier, et si tout n’est pas parfait (quel ennui ce serait !), il y fait selon l’expression assez générale, « bon vivre » dans un climat amical et solidaire.
Par ailleurs, l’objectif de diffusion, après une relative mise en sommeil malgré des portes ouvertes ou des participations à des manifestations associatives, a repris de l’actualité, après la publication d’un livre* écrit par des sociologues à la demande des habitants sur leur expérience, et suite à la participation à des rencontres de porteurs de projets d’habitat groupé. Cet ouvrage, ainsi que de nombreuses sollicitations de visite et une fréquentation forte du blog en font foi.
Aujourd’hui, la difficulté de plus en plus grande à maîtriser le renouvellement des habitants du fait de l’évolution de la législation, ainsi que les interrogations que fait peser l’accession à la propriété (effective pour 7 maisons sur 17) soulèvent de nombreuses questions & sujets de réflexion sur l’avenir d’Habitat Différent.
  • Comment vois-tu l'avenir de l'habitat participatif ? Que penses-tu de la loi ALUR ?
Denis Héroguel (Ecoquartier les Prés Denis) : L’habitat participatif existe depuis longtemps dans certains pays et il correspond à une demande d’habitants. Par contre, en France, malgré des soubresauts réguliers, l’habitat participatif peine à exister. Je vois deux raisons principales : la première, c’est un esprit français assez méfiant et individualiste ; et la seconde, c’est une loi française sur la propriété immobilière très tatillonne qui l'enferme dans un statut rigide défini par un droit contraignant. Concernant la loi ALUR, je ne sais pas ce qu’il en reste ! Bref, il serait temps que l'habitat participatif soit pris au sérieux.

Habitat Différent : Pour compléter la réponse de Denis, on peut affirmer que l'idée d'Habitat Participatif refait surface depuis 7/8 ans et se développe de + en + par l'émergence de nombreux groupes, qui se sont fédérés et structurés, jusqu'à aboutir à l'émergence de statuts possibles via la loi ALUR. Il y a un passé dans le domaine de l'habitat participatif, mais c'est une expérience qui peut perdurer (nous en sommes une des preuves vivantes, au combien sollicitée!), et qui a de l'avenir... Les initiatives se multiplient et les réseaux fonctionnent. Les politiques urbaines se sont emparées du sujet en intégrant plus ou moins adroitement de plus en plus souvent des lots réservés à l'habitat participatif dans les nouveaux écoquartiers qu'ils lancent pour renouveler le tissu urbain. C'est dans l'air du temps, cela va dans le sens de la densification nécessaire pour palier à l'étalement urbain, et dans le sens de son corollaire : le vivre ensemble et la mutualisation (des espaces, des services, ...). La Loi ALUR prend en compte cette évolution. Tout nous semble aller dans le bon sens bien que nous ne sachions pas encore exactement où en sont ses décrets d'application qui ont toujours manqués au statut de coopérative d'habitants (Loi des années '50, je crois...)

D - Construire / rénover / auto-construire

Texte d'intro

Texte sur les labels, importance des matériaux locaux (transport / santé si bonne mise en œuvre, car naturel n'est pas synonyme de sain / Économie locale et non délocalisable / Circuits courts)

1 - Définitions

Bâtiment biosourcé3 :

BBC : Label remplacé par la réglementation 2012 (RT2012). Passiv'Haus en Allemagne et Minergie en suisse.

Bioclimatisme : voir interview de Mickaël Patucca

C.O.V. - Composés Organiques Volatils : substances chimiques ou naturelles, se caractérisant par une grande volatilité, néfaste pour l'Homme et l'environnement.

Chantiers participatifs : lieu d'échanges, main d’œuvre pour le maître d'ouvrage, apprentissage d'une technique et de l'engagement que représente un chantier pour les bénévoles.

Développement durable : « développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » 4

Énergie grise : Somme de l'énergie nécessaire au cycle de vie et de fin de vie du produit, de l'extraction des matériaux, en passant par la transformation et la mise en œuvre, les transports successifs, jusqu'à sa fin de vie.

FSC :

H.Q.E. : Haute Qualité Environnementale (attention au faux ami, ce n'est pas un label). Ce n'est pas un label mais une marque appartenant à l'Association des Industriels des Matériaux et Composants de la Construction (AIMCC).

Habitats légers : voir interview de Nicolas Chailloux (?) Habitation démontable et mobile.

Hygrométrie :

Inertie :

Maisons à énergie positive : habitat qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme.

Maisons passives5 : bâtiment très économe en énergie, voire autonome, de par sa conception exigeante (forte isolation, étanchéité à l'air, qualité du vitrage, ventilation, production d'énergie renouvelable, …)

Maître d’œuvre : personne physique ou morale, payée par le maître d'ouvrage, effectuant un travail de conception, direction et/ou suivi de chantier.

Maître d'ouvrage : personne physique ou morale, pour qui l'ouvrage est réalisé, paie les travaux et les définit.

Matériaux premiers : lire l'interview de Michael Patucca

Mur Trombe :

PEFC http://www.amisdelaterre.org/Les-Amis-de-la-Terre-denoncent-le.html

Perméabilité à l'air :

Poêle de masse / à inertie :

Poêle fusée ou Rocket Stove :

Puits de lumière :

Puits provençal / canadien :

Réglementation Thermique (RT2012) : lire l'interview de michael Patucca

Règles parasismiques :

Réversibilité : lire l'interview de Rudy Château


2 - Habitat léger

Texte (introduire les roulottes, les tiny houses, …), HALEM, DAL, Cheyen, autres pour yourtes

N'oubliez pas ! D'autres habitats sont possibles !

Au hasard de vos ballades en Anjou, vous rencontrerez forcément yourtes, roulottes, caravanes, tipis, cabanes, … des habitats mobiles, souvent esthétiques, écologiques et économiques. Projets attirants, quand la législation ne vient pas s'en mêler.


Collectif PLUME

Un regroupement informel d'habitants de logements légers en pays d'Anjou. Ce collectif étudie les spécificités de ces formes d’habitat et modes de vie et sensibilise des élus à partir de ses travaux. Le collectif est en contact avec l’association des maires de Maine et Loire. Dec 2012 / l’Université d’Angers (ESO Angers) a proposé au collectif plume d’habitants d’HLMR, ainsi qu’au Département et à l’association des Maires d’engager un travail de recherche sur l’habitat léger, mobile et réversible. L’objet de cette étude est de concevoir un outil pratique d’appréhension de la question de l’habitat léger, mobile et réversible pour les élus et les acteurs intéressés par cette forme d’habitat. L’objectif est de donner les moyens de "sortir par le haut" des situations rendues complexes par le flou juridique, la méconnaissance de ce type d’habitat et les difficultés de communication.

Yourteco

Vente, location et chantier participatif

Nicolas Chailloux
contact@yourteco.com / http://www.yourteco.com
02.41.24.49.87 / 06.13.29.64.13
« Le petit paradis » - DAUMERAY

Mobile Yourte

Vente

Josué Gentilhomme
http://www.mobileyourte.com/

L'oreille tendue

Vente, location et chantier participatif

Romain Pineau
06.28.35.60.57
contact@loreilletendue.fr
http://www.loreilletendue.fr
12 rue Henri Brisset - La Meignanne

Abrinomade

Conception de structures légères pour la vente marchande, les loisirs, le ressourcement
Fabrication à partir de produits écologiques ou réutilisés : Armatures bois, toiles diverses

Pierrick ORAIN
Téléphone: 06 27 58 31 05
Courriel: abrinomade@free.fr
Atelier en Vallée de la Sarthe
http://abrinomade.free.fr

3 - Financement et réductions d’impôts

+ aides et conseils ?

Guide de l'ADEME

Crédits d'impôts

Financements solidaires

...

Association Alisée

mission de service public que porte l'association Alisée depuis 2001 : l'Espace Info Energie. Ce service GRATUIT a pour but d'accompagner les particuliers de manière neutre, indépendante (financement par l'Ademe, la Région et les collectivités locales) et objective (pas de mise en avant d'un produit, matériau ou équipement plutôt qu'un autre mais présentation de ce qui existe sur le marché avec avantages/inconvénients de chaque solution).

Maison de l'Architecture des Territoires et du Paysage 312, Avenue René Gasnier – ANGERS
Email: bf@alisee.org téléphone: 02 41 93 00 53

Le site des Espaces Info Énergie en Région

Permanences à Angers, Saumur, Segré et Beaupréau. L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas!

http://www.info-energie-paysdelaloire.fr

4 - Faire construire avec des professionnels


Texte économie locale

Constructions troglodytes (traditionnelles et locales, on en parle ?


Carrefour des Troglodytes Anjou-Touraine-Poitou

« Dans le cadre du programme éducatif du Parc, le Carrefour des Troglodytes Anjou-Touraine-Poitou accompagne les projets des enseignants du primaire et du secondaire sur des thèmes et projets liés au patrimoine bâti et au troglodytisme »

http://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/education/intervenants/partenaires-educatifs/carrefour-anjou-touraine-poitou


Trouver des matériaux


Carré vert – Accepte la muse

A Chemillé Produits et matériaux naturels non toxiques pour la bio-construction et l'aménagement de l'habitat.

Avenue du Général de Gaulle – CHEMILLÉ 02.41.46.44.98
http://www.carrevert-habitat.com

BIOSFAIRE

Construction , Isolation , Décoration , Équipement Écologique.

8 rue des Ifs - BEAUCOUZÉ - 02.49.71.02.15

angers(at)biosfaire-materiaux.com

Naturmat' Distribution


Achat, vente et distribution en gros et semi-gros d'isolants, de constructions écologiques et de systèmes d'énergies renouvelables.

Lieu dit La Chesnaie - Le MESNIL-EN-VALLÉE

08.77.54.25.87 - www.naturmat.com

Ouest Bati Nature - HLMB


Produits de décoration et de finition (traitement du bois, enduits, chaux et terre, peinture Biofa...), matériaux d'isolation (cellulose, chanvre, liège, lin...)

ZI du Bordage -  MONTILLIERS - 02.41.75.46.00

- www.ouest-bati-nature.fr
n.martin@ouest-bati-nature.fr


JosseFrance

"la société Josse est spécialisée dans la fabrication de carreaux de sol en terre cuite ainsi que des carreaux émaillés pour les murs." (aux Rairies)

http://www.jossefrance.fr


Fabrique aussi l'argibrique : http://www.argibrique.com

Corbé Terre Cuites

Carreaux, Tuiles et Briques

6 rue principale La Poterie - TILLIÈRES
Tél : 02 41 56 72 75
corbet.patrice@orange.fr
http://www.corbet-terrescuites.fr

Terre cuite des Mauges


Carreaux de terre cuite à l"ancienne, briques, produits sur mesure, carreaux vieillis mains. Produits 100% BIO et cuisson au feu de bois.

Le Bocage - VEZINS


02.41.64.42.62 / 06.82.33.37.78


terre-cuite-des-mauges@wanadoo.fr

Déstockage de matériaux

Affaires Matériaux – 2 magasins : St Jean de Linières et St Melaine sur Aubance

Affaires Bati Deco – Chalonnes sur Loire

Atouts Matériaux – Beaufort en Vallée

Mastock – 2 magasins à Derval (44) et Montaigu (85)

Matériaux d’occasion

http://www.leboncoin.fr

Sites de dons

http://donnons.org
http://www.recupe.net
http://fr.freecycle.org

Sources matières premières :

  • Locales (eau/terre/paille/sable/gravier/métal/lin/pierre/ardoise/bois/huile/chanvre/laine/cuir/excréments à expliquer)

  • Récupérées (liège/verre/ciment/plastique/coton)

  • importées (uniquement si elles manquent localement)

Bois, Argile, pierres sèches, paille, ...

Professionnels

+ « Gestion d'un projet habitat-Financement » ?

Aides financières 2014



Assainissement

Texte sur l'intérêt des toilettes sèches (renvoyer à la sous-rubrique biens d'équipements).

Phyto-épuration (assainissement propre et autonome, esthétique).

Obligation de résultat au niveau européen (texte de loi, tests).

Lire «  Le guide de l'assainissement écologique » édité par Pierre et Terre

http://www.rae-intestinale.org/ressources

SPANC - Service public d'assainissement non collectif

"En France, le SPANC a en charge le contrôle de tous les systèmes d'assainissement effectuant la collecte, le traitement, l'épuration, l'infiltration ou le rejet des eaux usées domestiques des habitations non raccordées au réseau d'assainissement collectif. L'obligation des contrôles est imposée par la loi sur l'eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006." (source Wikipédia)
http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr

LABEL VERTE

Voir Rubrique biens d'équipements

ACE Environnement

"Vincent Masson, géologue de formation et diplômé à l’école supérieure d’agriculture d’ Angers, a ouvert son bureau d’études en février 2000. Respect de la charte de qualité des bureaux d’études de Maine et Loire. Membre du Syndicat National des Bureaux d’Études en Assainissement (synaba). Garantie décennale."

http://www.ace-environnement49.fr


Rudy Château (Hamosphère coopération)

OBJECTIFS :

Dynamiser les territoires ruraux et périurbains par la coopération, la valorisation des ressources et richesses locales, la création de lieux réversibles et évolutifs à impact social, économique et environnemental positif.

PROPOSITIONS :

Les zones rurales et périurbaines font l'objet de forts enjeux économiques, sociaux et environnementaux : dépression économique et démographique, délocalisation des entreprises, besoin de protection des zones agricoles et naturelles, besoin de reconstruction de lien social.

Hamosphère Coopération est un groupement d’acteurs aux compétences complémentaires (architecte urbaniste, coach professionnelle, juriste de l’environnement, gestionnaire, accompagnateur coopératif) qui conçoit des lieux ancrés localement, éco-conçus, mobiles et mutualisés pour faciliter la consolidation ou l'émergence d’activités économiques, socio-culturelles, agricoles et intergénérationnels.

ACTIVITÉ DU GROUPEMENT : Un accompagnement global de la création à la fin de vie d'un lieu

- Ingénierie pour la réalisation de lieux réversibles co-créés et écologiques.

- Accompagnement pour la mise en vie, le développement d'activités et l'évolutivité de lieux.

- Médiation et accompagnement pour organiser la flexibilité du territoire et la dynamisation des territoires ruraux et péri-urbains.

Qu'est-ce que l'habitat réversible ? En quoi cette solution te semble adaptée aux problématiques actuelles ?

Un habitat réversible est un aménagement, une construction qui vient s'installer sur un lieu pour un temps, qui répond à un besoin local à un moment donné (logement, activité...) et qui peut être entièrement démonté et déplacé pour redonner au site son caractère naturel ou agricole. Cette approche répond aux enjeux actuels de notre société dans la mesure où elle propose de dynamiser les territoires ruraux et péri-urbains, permet aux actifs (de tout âge ou niveau social) de s'adapter aux changements et aux bouleversements de notre société, et ceux, tout en préservant et valorisant la biodiversité d'un lieu.

Parle-nous du projet de loi ALUR.

Le projet de loi ALUR, adopté par le Sénat en début d'année, permettra de donner le droit d'existence à l'habitat démontable dans les documents d'urbanisme. Les articles de loi concernés sont l'article 59 sur terrains constructibles et 73 sur les terrains non constructibles. C'est une grande avancée dans la réglementation d'urbanisme car c'est la première fois que la notion de réversibilité apparaît dans les textes (contrairement au droit de l'environnement). Néanmoins, pour être opérationnels, ces articles attendent les décrets d'application (automne 2014) et beaucoup de conditions seront requises pour valider les implantations (validation par les acteurs institutionnels locaux, intégration dans les documents d'urbanismes locaux...). A suivre, car la réversibilité est un vrai atout pour nos territoires.

Qu'est-ce qu'un matériau bio-sourcé ? premier?

Un matériaux biossourcé est un éco-matériau issu de la biomasse animale ou végétale et sans conséquence négative pour la santé des habitants et des artisans. Le terme « bio-sourcé » est donc relatif à l’origine de la matière première.

Par opposition aux plastiques dits « traditionnels » qui sont majoritairement produits sur la base de différents dérivés chimiques issus du raffinage du pétrole (plastique pétrochimique), un matériau bio-sourcé est obtenu à partir de ressources renouvelables. Ils doivent également offrir des bénéfices supérieurs d'un point de vue environnemental et sanitaire, notamment de limiter les émissions de gaz à effet de serre. Leur production suscite en outre l'adoption de méthodes de production respectueuses de l'environnement. Ce qui différencie un matériau bio-sourcé d'un matériau premier, c'est que le matériau bio-sourcé utilise pour sa production des procédés industriels ou semi-industriels qui ne valorise pas tout le temps l'économie locale, contrairement aux matériaux premiers.

Un matériau premier est un matériau qui n'a pas ou peu nécessité de transformation préalable avant son application. Souvent issu de ressources locales voir très locales, il ne nécessite que très peu d'énergie grise pour son utilisation (quantité d'énergie nécessaire au cycle de vie d'un matériau).

L'emploi de ces matériaux s'appuie souvent sur des compétences locales, favorise le lien social par des chantiers participatifs. Cette solution est souvent source d'économie en valorisant l'autoconstruction (surtout si elle est accompagné par des professionnels), offre un habitat sain et perspirant et s'inscrit dans la valorisation du patrimoine local. Les matériaux les plus représentatifs sont le bois, la paille, la terre...

Hamosphère Coopération
7 rue de la Pelleterie
49124 Le Plessis-Grammoire
07 81 11 05 27
hamosphere.reversible@gmail.com

Mission bocage

Conseil et analyse

Assainissement 49

http://www.assainissement49.fr

Bio protect habitat (Accepte la Muse)

Électricité/ Géobiologie – installation bio-compatible-mesure pollution- énergies renouvelables

Pascal Nuaud

Crea'terre

Construction en matériaux naturel: botte de paille, structures en terre, enduits isolants et de finitions en chaux,terre et chanvre.

Louis Garçon
20, rue Chevreul - Angers
0689523173 / louis.garcon@yahoo.fr
Site de Louis

Évoquer http://paligloo.free.fr ?

François MAGALDI (accepte la MUSE)

Études thermiques - conseils en éco-construction

Le moulin de Mille - CHAVAGNES
fmagaldi@free.fr

Couverture et charpente du layon (accepte la MUSE)

http://www.charpente-couverture-layon.fr
ccdulayon@orange.fr
ZAC du Bocage - Mozé sur Louet
Tel/Fax : 02.41.78.64.44
Mobile : 06.07.48.90.50

Jean Boulanger

Géobiologie, habitat sain, dessin d'architecture

"La gaucherie" - Faveraye-Mâchelles – 02.41.47.57.94
jeanboulanger@orange.fr
http://geobiologiehabitatsain.unblog.fr

Éric Damas

Géobiologie – Atelier à la Maison de l’environnement lac de Maine Angers ; mesures Pollutions Électromagnétiques ; dans le cadre d’une rénovation, construction ou pour analyser son espace en lien avec différentes problématiques ; ateliers découvertes et formation en géobiologie

21, bd Jacques Millot - ANGERS / 06 64 92 61 99
eric.damas@psychotherapies-geobiologie49.fr
http://www.psychotherapies-geobiologie49.fr

Interview

Mickaël Patucca – Maître d’œuvre
http://michaelpatucca.wordpress.com
09 52 51 27 69
Maître d’œuvre de maisons bioclimatiques.

Qu'est-ce que le bioclimatisme ? Peux-tu nous donner quelques principes fondamentaux ?

Une maison bioclimatique utilise à son avantage le climat, l’environnement et le site sur lequel elle est bâtie. Elle compose avec ces éléments et ne se bat pas contre eux. C’est un bâtiment dans lequel le chauffage et la climatisation sont assurés en tirant le meilleur parti du rayonnement solaire, de l’inertie thermique des matériaux, du sol et de la circulation naturelle de l’air.

L’architecture bioclimatique est une discipline de l’architecture qui recherche un équilibre entre la conception et la construction de l’habitat, son milieu (climat, environnement, etc.) et les modes et rythmes de vie des habitants.

L’architecture bioclimatique réduit les besoins en énergie afin d’éviter les chocs thermiques et de maintenir des températures constantes et agréables, tout en contrôlant l’hygrométrie. L’architecte bioclimatique cherche aussi à favoriser l’éclairage naturel. Cette discipline est notamment utilisée pour la construction d’un bâtiment en démarche haute qualité environnementale (HQE).

Dans un pays tempéré comme le nôtre, une maison bioclimatique peut arriver à fournir plus des trois quarts de ses besoins de chauffage uniquement grâce au soleil. C’est ce qu’on appelle l’habitat solaire passif, utilisant l’architecture des bâtiments – orientation, murs, toits et fenêtres – pour capter les rayons du soleil.

Pour encore améliorer ces performances, l’architecture de ces maisons peut intégrer des systèmes de chauffage passif dont le rendement a été optimisé :

- murs Trombe, murs capteur, serre, puits canadien ou provençal.

On parle beaucoup de la réglementation thermique 2012. Que représente pour toi cette réglementation ?

La mise en place de la Réglementation Thermique (RT) a été un progrès en imposant aux constructeurs de respecter un cahier des charges rigoureux. Cependant, trop de laxisme et de non respect de la RT 2005 avaient été observés et la consommation énergétique des maisons était encore démesurée. Le Grenelle de l’Environnement a donc proposé une nouvelle RT : la RT 2012.

Les solutions techniques sont validées par des bureaux d’étude notamment le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), qui imposent une labellisation avec un coût très élevé, interdisant donc à de petits artisans d’innover ou tout simplement de vendre leur production.

Cette RT impose bien l’efficacité énergétique des bâtiments mais impose aussi le recours à des équipements énergétiques performants, à haut rendement ce qui n’est pas une nécessité dans une maison réellement Bioclimatique. Certains systèmes de chauffage passifs dont les rendements ont été optimisés peuvent largement suffire.

Le comble est de devoir les installer, alors qu’ils ne seront jamais utilisés dans les maisons que je réalise ! Sous la RT 2012, je devrais par exemple faire installer un chauffage labellisé dans une maison 100% Bioclimatique qui vient de passer un hiver >18°C sans aucune source de chaleur issue d’un moyen de chauffage ! Tous les degrés ont été atteints par les éléments bioclimatiques mis en place !

Cela rajoute un coût à la construction qui n’est pas négligeable.

Ce fonctionnement de la RT 2012 est un frein à l’innovation, et à la l’auto-construction, ce qui est une aberration quand on pense que c’est en partie grâce à ces constructeurs que certains systèmes de chauffage alternatifs passifs ont vu le jour.

Le cahier des charges n’est ouvert qu’à ceux qui peuvent le payer.

Les conditions de mise en œuvre de cette RT vont à l’encontre des options architecturales à prendre qui varient selon le climat, la latitude, le savoir-faire local, les besoins de ses habitants… De la même manière que la nature a besoin de sa biodiversité, il n’existe donc pas de solution universelle pour l’habitat, et sa généralisation pose probablement le risque d’engendrer d’autres problèmes.

Quels sont les avantages des modules que tu proposes ?

- Toute l’ossature est réalisée en atelier, ce qui limite fortement les coûts.
- Les modules étant prêts à l’avance, la construction proprement dite d’une maison peut durer moins d’une semaine (hors d’eau et hors d’air).
- Le maître d’ouvrage (commanditaire) peut alors réaliser les autres lots qu’il peut réaliser lui même, à l’abri des intempéries.
- Toute la mise en place est accompagnée pour permettre d’assurer tout le suivi technique.

Katia LANGEARD

Géobiologie

langekatia@live.fr
06 67 48 06 52

JP Brissot

Géobiologie (même démarche que E. Damas)

Blandine Leré

Maître Fen Shui

Aqua Bio Paysage

Spécialiste, constructeur et fabriquant de piscine naturelle (filtration naturelle) – aménagement paysager (terrasse et allée en graviers blancs (nidagravelle)

Antoine Morin – 06.86.90.63.69
contact@aqua-bio.fr / www.aqua-bio.fr

Jardins Dominique POIRIER

Piscines naturelles et cours de jardinage - Paysagiste

«les chailloux» route de l'hermitage – Empiré
 Sainte-Gemmes-sur-Loire
02 41 44 45 36 / http://www.jardins-dominique-poirier.fr

Abitabio SCOP

Intérieur en matériaux écologiques

Z.A Sainte-Catherine - Baugé
02.41.82.31.65 / 06.76.29.32.45
www.abitabio.com

AlterEcoBois

Entreprise de charpente, menuiserie, ossature bois, réalise maisons d'habitation et de bâtiments professionnels en bois

Le moulin Rochard - Saint Laurent de la plaine

02.41.45.26.14 / www.alterecobois.com

toujours sur messagerie , fini ?

AD architectures

Mathieu Beaumatin (à Angers)

AJIRE Énergie (accepte la Muse)

Bureau d'étude en calculs thermiques

http://www.ajire.net

Arkiteckto (Accepte la Muse)

Sylvain HOUPERT, Architecture et éco-expertise (HQE, bioclimatisme, énergies renouvelables, solaire, éolienne, bois, bio-matériaux, santé).

http://www.arkitekto.net

Nature Menuiserie

Installé récemment à Rablay Fibre écologique - Rencontré aux portes ouvertes de Bruno Rochard (Domaine de Mirebeau à  Rablay sur Layon)

Frédéric CHAUVIN
46, rue de la Roche - Rablay sur Layon
nature.menuiserie@gmail.com
06 50 66 32 77

Helio Domus

Maîtrise d'œuvre en maisons bioclimatiques

http://www.heliodomus.fr/internet/index.php

LMB

Entreprise Menuiserie matériaux écologiques à Montilliers ?

http://www.lmb-martin-freres.com

André Cottenceau (SARL) ???

Taille de pierre

5 impasse Bamette -  Saint Hilaire du Bois- VIHIERS 6 02.41.56.11.09

Luc Van Nieuwenhuyze ???

(Maçonnerie traditionnelle - n'est plus indiqué que comme formateur))– Formation

La Grelandière -  CLEF EN ANJOU - 02.41.82.86.16

Établissements Thomas SARL

Électricité - chauffage alternatif

2, rue Chêne Galant - CHALONNES-sur-LOIRE - 02.41.78.14.37

Steaven Rottier

(http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Steaven-Rottier-createur-d-enduits-interieurs-_49329-avd-20130405-64896656_actuLocale.Htm)

Créateur d'enduits intérieurs

SAVENNIÈRES

SUNETIC SARL Photovoltaïque Ardoise solaire

Thierry AUGUSTE, gérant, 130, rue des Ponts-de-Cé - ANGERS
09.50.02.41.24
http://www.sunetic.com

Dans rubrique énergie plutôt ?


 5 -construction / rénovation

Formations et Auto-formation

Citation, revues, Association Botmobil, (chantiers participatifs, wwoof, bibliographie)…

Cycle de conférences sur l'éco-construction  par Jean Pierre Jacquot de Thouarcé qu'il a mis en place et animé avec ALISEE - voir ALISEE pour supports des conférences ?

Institut de la charpente et de la construction bois (déjà mis dans la formation professionnelle diplômante)


 

Tuffeau

Pour permettre à chacun de mieux comprendre les caractéristiques de ces architectures particulières, disposer d’une palette de solutions et d’un retour d’expérience sur des chantiers déjà réalisés, le Parc a édité un référentiel technique « Un bâti en tuffeau pour aujourd’hui et demain ».


http://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr/telechargements/habitat/referentiel-technique




Financements : CIF-CDI / CIF-CDD / Contrat d'apprentissage / Contrat professionnel / Formation à distance

Structures : AFPA, CFA, GRETA, … CNED, … Internet, ...

Formation charpentier bois

"Titre Professionnel de niveau V et/ou Certificats de Compétences Professionnelles (CCP). Il est également possible d'obtenir, par une démarche de Validation des Acquis de l'Expérience (VAE), le titre de Charpentier Bois composé de 2 certificats de compétences professionnelles. Ces certificats sont les suivants : 1 - Fabriquer des ouvrages de structure bois. 2 - Lever et poser des ouvrages de structure bois."

Quelques réalisations à voir sur http://charpentiersbois.wordpress.com

Institut de la Charpente et de la construction bois

Centre de ressources et de recherche en charpente et en construction bois

http://www.institut-charpente.com


Maçon du bâti ancien AFPA d'Angers et de Cholet

Couvreur AFPA d'Angers

Le WWOOFing (sigle traduit)

Ne se limite plus à l'agriculture et au maraîchage, mais élargit son offre à l'éco-construction

www.wwoof.fr et http://www.woofing.fr

ALISEE - Groupe "Rénover sa maison, c'est possible en groupe"

Réunir des porteurs de projet de rénovation qui pourrait échanger sur leur problématiques ( énergétique, assainissement etc ) et constituer des visites de chantiers, de l'entraide au sein du groupe pour des chantiers collectifs etc. Bricothèque en cours de constitution (échanges outils, outillage)

http://www.alisee.org/component/content/article/105-lassociation/actions-benevoles/198-renover-sa-maison-en-groupe-cest-possible

Asso ALISEE

"Créée en 1991, l'Association Ligérienne d’Information et de Sensibilisation à l’Énergie et l’Environnement (Alisée) a pour objet de fournir à tout un chacun des éléments de réflexion et d’appropriation de la question de la maîtrise de l’énergie et de l’usage des énergies renouvelables. Fondée en réaction à un projet d’enfouissement de déchets nucléaires dans le Segréen, et avec comme volonté de pouvoir proposer des alternatives au « tout nucléaire », l’association mène des actions de sensibilisation, de formation, d’éducation, de conseil et d’accompagnement dans les départements de Maine-et-Loire et de Loire-Atlantique."

http://www.alisee.org

Chemins de Terre – Accepte la muse

Construction de terre crue - Formation et encadrement auto- construction en terre crue... Un four à pain, des toilettes sèches en briques de terre, un mur en pisé, des enduits, sculptures et tableaux - cheminement vers ce matériau noble, forcement local et encore trop méconnu (à CHANZEAUX).

Giovanni Turco - 02.41.78.44.38
cheminsdeterre_giovanni_t@gmail.com

Association APACHE

Association pour la Promotion des Alternatives de Constructions Humbles et Écologiques en Maine-et-Loire. Appel à projets.

Mathieu Godard
http://associationapache.wordpress.com
assoapache49@gmail.com

APPER-SOLAIRE

Pas encore dans les Pays de la Loire (appel à projet ?) => Guy Isabel

http://www.apper-solaire.org


6 - Porteurs de projets Wanted

Idées pour développer les outils et le développement de l'éco-construction en Maine-et-Loire.

Création d'une coopérative d'activité et d'emploi pour les métiers du bâtiment

A l'image de baticreateurs 44...

http://www.baticreateurs44.fr

Projets envisagés par l'association APACHE

Recensement des sources d'approvisionnement en matériaux naturels

Mise en place de listes de discussions :

  • Recyclage et dons de matériaux (type http://plateformeecocitoyenne.com)

  • Groupement d’achats pour auto-constructeurs

  • Prêt de matériel entre particuliers ou création d'une bricothèque

Mise en place d'un Système d’Échange Local (S.E.L.) du Bâtiment

7 - Bibliographie

à remanier

Éditions La plage : Construire en terre facilement / Enduits et peintures naturels (Adam Weismann et Katy Bryce)

Éditions Terre vivante : Construire en terre-paille / Enduits de terre crue / Isolation thermique écologique /Habitat passif et basse consommation / Isolation phonique écologique / La conception bioclimatique / La construction en paille / La rénovation écologique / Les sols en terre / …

Livres sur les sites du CNDB, du CSTB, …

Construire son habitation en paille selon la technique du GREB
Entre paille et terre (Technique de la Cellule Sous Tension de Tom Rijven)
Règles professionnelles de construction paille (disponible sur le site des compaillons)

La maison écologique

Depuis 2001, ce magazine bimestriel 100 % indépendant n'est lié à aucun groupe de presse. Pionnier dans son domaine, il est devenu la référence en termes de construction écologique et saine, d’économie d’énergie, de gestion de l’eau, et d'énergies renouvelables (solaire, éolien, bois...).

Passerelle éco (ne concerne pas que l'habitat mais beaucoup quand même)

Le Guide de l'habitat écologique / guide pratique de l'éco-habitat ????

Édition du fraysse

Un texte pratique présentant des solutions alternatives pour le bâtiment, parfois originales, comparant procédés et matériaux, évoquant les techniques ancestrales comme les nouveautés les plus pointues, étudiant leurs coûts, avantages et inconvénients, et cherchant des méthodes simples pour que chacun puisse accéder à un habitat de qualité. Et un annuaire des intervenants en éco-construction, sélectionnés pour leur expérience d'une habitation saine, durable, économique et la moins polluante possible.

E - En vrac pour le moment



Horreau Thierry EURL (Fournisseur ou artisan ???)

Peintures écologiques.

Chemin Mineterie -VAUCHRÉTIEN - 02.41.91.70.03

Suite appel : messagerie – toujours en activité tel 06 89 84 28 40 

site internet onpeutlefaire.com

forum actif de multiples infos pour l'autonomie alimentaire, bricolage, construction etc ...http://www.onpeutlefaire.com/forum/forum/52-lhabitat/

=> info pas toujours fiable

Bâti-cités

"Face aux difficultés de monter des projets immobiliers innovants (éco-construction, habitat partagé, intergénérationnel...), Bâti Cités, en partenariat avec la NEF, mutualise deux savoir-faire complémentaires : expériences dans l’épargne citoyenne et dans l’éco-construction. Vous pouvez placer votre argent dans le fonds de Bâti Cités afin de permettre à des projets d’habitats écologiques, participatifs et sociaux de voir le jour. Pour Esra Tat, présidente de Bâti Cités, "ce n’est pas une initiative qui vise à tout changer, mais plutôt à mettre un grain de sable dans le système"

www.bati-cites.fr

Le projet semble au point mort…

+ Financités, les cigales, fonds de dotation (aides / e-subventions)

Le RFCP ( Réseau Français de la Construction en Paille)

Appelé "Les Compaillons", le RFCP est une association loi 1901 qui a pour but de réunir les différents acteurs et actrices de la construction en paille en France.

http://www.compaillons.eu

A citer dans le texte de l'habitat traditionnel mais pas là (réseau national)

OASIS des 7 cercles 
http://www.oasisdes7cercles.com
Un écocentre "OASIS en tout lieu" (Pierre Rabhi) en éventuel partenariat avec EFPL (Eco Formations Pays de la Loire)


1Et donc de la dépendance au pétrole...

2Voir définition

4Définition de Madame Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien (1987)

ċ
frank coquer,
25 mars 2015 à 02:11
Ċ
frank coquer,
25 mars 2015 à 02:13
ĉ
frank coquer,
2 oct. 2014 à 06:49
ċ
frank coquer,
2 oct. 2014 à 07:21
Ċ
frank coquer,
2 oct. 2014 à 06:50
Comments